Q&A: CALLING, RELATIONSHIPS, MARRIAGE.

IMG_6894.JPGHello beautiful ladies!

Aujourd’hui je réponds à vos questions concernant mon appel et bien sûr les relations et le mariage. Grab a tea, grab a coffee, grab any drink et installe-toi confortablement, car ceci risque d’être une longue conversation. Juste, imagine-toi que nous sommes assises sur une terrasse, tasse à la main et qu’on discute sur ses sujets !

Comment as-tu su quel était ton appel ?

Je n’ai jamais eu d’appel spécifique tel un rôle en particulier, mais depuis que je suis arrivé au Seigneur, à 12 ans, je savais que je voulais faire la différence dans la vie des jeunes. Je ne savais pas quoi spécifiquement, mais je savais que je voulais être une influence pour eux et une voix qui allait les amener à connaître Dieu. Depuis, le désir de travailler avec des jeunes en difficulté familiale, relationnelle ou au niveau de l’estime de soi s’est tranquillement installé dans mon cœur. Donc, que ce soit au niveau ministériel ou professionnel, j’aspirais à être une leader de jeunes qui aimeront Dieu et en retour seront restaurés spirituellement, émotionnellement et dans leurs familles. À l’église, j’ai eu l’opportunité d’être leader de MM de jeunes, qui sont des petits groupes ou l’ont se réunis pour partager la Parole. Mais professionnellement, le Seigneur m’a également guidée à être éducatrice spécialisée à l’âge secondaire. Donc, plus qu’un appel spécifique, c’était vraiment une passion pour voir des jeunes restaurés dans leur relation avec Dieu, qui est née en moi, dès que je suis arrivée au Seigneur. 

Comment as-tu commencé le blogue ? 

C’était soudainement à l’été 2015, que le Seigneur a mis dans mon cœur d’être une voix dans cette plateforme. J’ai simplement senti que Dieu voulait que j’ouvre un blogue dans lequel j’allais pouvoir partager des messages édifiants pour les jeunes filles et jeunes femmes qui allaient me lire. Je crois que cela fait, entre autres, parti de répondre à l’appel que Dieu a mis sur ma vie. Par après, le désir de connecter avec les lectrices sur une forme plus humaine a surgi et c’est à ce moment, que j’ai commencé à écrire des articles où je m’ouvrais sur mes propres combats ou des articles de ma vie quotidienne. Je ne voulais pas que ce soit une place où il n’y a que des messages, mais je voulais une place où les lectrices pouvaient trouver une semblable à elles et par ma vie être inspirée et pourquoi pas amusée. 

Comment est-ce que tu as su que David était l’homme pour toi ?

Dans mon article intitulé Notre histoire d’amour écrite par Dieu, j’explique tout le déroulement de notre histoire. Mais je peux redire, que je suivais les étapes du livre iLove où l’auteure conseille de demander à Dieu non seulement une parole dans la Bible qui allait indiquer si la potentielle relation était dans Sa volonté ou non, mais également de chercher des confirmations et l’appui de nos autorités. Une fois que j’avais ma parole, je suis allé voir ma liste de critères pour un mari et chacun de ces critères criait le nom de David. C’était comme si je lisais sa description. Il concordait parfaitement à ma liste de critères que j’avais faite, trois ans en arrière, avec l’aide du Saint-Esprit. Peut-on se dire que Dieu savait qui il avait pour moi ? Merci ! Cette liste fut la plus grande confirmation, car je savais que les critères écrits sur cette feuille avaient été désignés par le Saint-Esprit. Bien sûr, mes autorités ont approuvé, alors c’était une confirmation de plus. 

Comment a été votre relation avant le mariage ? 

OUF horrible. Nous étions tous les deux très immatures, mais moi principalement. Je vous rappelle que nous avons 6 ans et demi de différence et lorsque tout a commencé, j’avais 17 ans et il en avait 23. Donc, la différence se faisait sentir. Aucun des deux avions été dans des relations sérieuses avant, donc nous apprenions dans la relation. Nous étions assez matures spirituellement pour que Dieu nous attire l’un à l’autre, mais nous avons du apprendre à être en couple the hard way. Je donne tellement gloire à Dieu pour notre Pasteure Mayita qui a été, une coach, une aide, un soutien, une mère, tout long de notre relation remplie de conflits et donc, de laisser Dieu former notre caractère. Bien sûr, tout n’était pas si noir, on s’aimait. Nous étions dans les nuages, toujours remplis de papillons dans le ventre, mais nous nous disputions aussi toujours et beaucoup. 

As-tu eu des problèmes avec ta famille parce que tu t’es marié jeune ?

Nous nous sommes fiancés en 2012 dans le but de nous marier en 2014, mais mes parents ont trouvé que c’était trop tôt. Non pas que j’étais trop jeune, puisque le mariage a eu lieu un an plus tard, donc en 2015. Alors, non, ils n’ont pas posé de problèmes pour mon âge. Le seul problème était mon impatience, donc quand j’avais des conflits avec eux c’est parce que j’étais impatiente et moins tolérante sur beaucoup de choses. 

Avais-tu des peurs pour ton futur dû au fait que tu t’es mariée si jeune ?

Aucunement. J’ai répondu à cette question en détail dans mon article Why I got married young. En résumé, comme je savais que Dieu approuvait la relation et j’avais une pleine confiance en Lui, je savais qu’Il nous unirait pour notre bien et non pour notre malheur. Donc, je pouvais commencer cette vie de femme mariée dans la paix de Dieu pour notre union et notre futur. 

Quelle est la partie la plus difficile d’être en couple ? 

Je crois que c’est de mourir à soi-même. Mettre de côté nos caprices, notre volonté, nos mauvaises habitudes. Comprendre que maintenant nous établissons une base à deux et non seul. L’adaptation au caractère de l’autre. Bien sûr, faire mourir l’orgueil et faire place à l’humilité pour accepter lorsqu’on a manqué dans quelque chose et savoir demander pardon. Bref, je crois que c’est accepter l’autre tel qu’il est, sans le désir qu’il change, mourir à soi-même et laisser place à la flexibilité. Cela est possible seulement avec beaucoup d’humilité et de respect mutuel. 

Qu’est-ce que le mariage pour toi ? 

Toute une question profonde. J’ai pensé d’ailleurs y dédier un article entier. Mais, si je peux donner une brève réponse, je crois que le mariage c’est la deuxième plus grande preuve d’amour. La première est le sacrifice de Jésus. Il s’est donné parce qu’Il nous a aimés. Nous, on se donne à l’autre, parce que nous l’aimons. Le vrai amour donne et ne retient pas. Alors, le mariage c’est d’aimer l’autre comme Christ nous a aimés. 

Aussi, je crois que le mariage est l’institution par excellence que Dieu a instaurée pour former notre caractère, afin qu’on devienne plus comme Christ. Il n’y a pas meilleure formation, que lorsque nous sommes mariés, car comme je l’ai dit dans la question précédente : nous devons mourir à nous-mêmes. Mourir à nos caprices, à notre orgueil, à nos désirs, à nos habitudes pour former quelque chose de nouveau où le bien-être de l’autre devient notre priorité. Bien sûr, j’exclus complètement les cas d’abus. Je parle ici d’un mariage en Dieu et en santé. 

Donc, c’est la deuxième plus grande preuve d’amour et c’est l’école par excellence pour devenir plus comme Christ et comprendre plus l’amour de Dieu. 

David et toi semblez si heureux et amoureux. Quelles sont vos clés pour avoir un très bon mariage ? 

Merci du compliment ! Bon, nous sommes mariés que depuis trois ans, donc je ne peux pas parler pour un long mariage de succès, mais je vais parler de ce qui pour nous, nous donne le mariage que nous avons. En effet, nous sommes heureux et amoureux encore, donc à mon avis, mon mariage est très bon : à mes yeux, pour moi-même et pour David. Si nous sommes là où nous sommes actuellement, c’est pour plusieurs raisons et ces raisons sont les clés que je vous partage. 

La première est que nous avons Dieu. Si Dieu n’avait pas été dans nos vies avant de nous unir, on serait restés très immatures et l’on n’aurait pas les valeurs nécessaires pour le mariage ancrées dans notre cœur. Aussi, je crois fortement que plus nous aimons Dieu, plus nous nous aimons et plus nous nous soumettons à Lui, plus il est facile de se mettre de côté pour l’autre. Dieu est la fondation pour un bon mariage. 

La deuxième est que nous nous sommes immensément blessés pendant notre fréquentation, alors on sait exactement quoi faire pour échouer et pour se blesser. Alors, on fait le contraire. On est humbles. On pense que l’on bâtit une famille à deux. On pense à l’autre, avant de penser à nous. On se respecte. On met en pratique ce qu’on a appris de toutes nos séances de counselling que nous avons pris lors de notre fréquentation. 

La troisième est que nous avons décidé de nous engager l’un avec l’autre. Alors, nous avons décidé d’être intentionnels tous les jours. Dès que nous ne sommes plus intentionnels, on devient des colocataires. Mais devant Dieu, nous avons promis de nous engager dans un vrai amour qui représenterait l’amour de Dieu. On est donc, intentionnels dans la façon comment on se traite et dans la priorité que nous donnons à notre mariage. Intentionnels à se dire qu’on s’aime. Intentionnels à se prendre la main.  Intentionnels à s’embrasser. Intentionnels à ne pas se crier ni s’insulter. Intentionnels à se respecter. Intentionnels à penser au bien-être de l’autre. Intentionnels à avoir du temps de connexion et d’intimité. Intentionnels à avoir notre date night chaque semaine. Intentionnels à se pardonner et à se demander pardon. Intentionnels à rendre service à l’autre. Vivre intentionnellement, c’est faire les choses même quand tu n’en as pas l’envie. On a décidé de vivre ainsi lorsqu’on s’est engagé l’un envers l’autre. 

La quatrième est que nous sommes vraiment de bons amis. On se taquine beaucoup. On joue à cache-cache. On se chatouille. On se fait des blagues. On se dit les vraies choses. On n’essaie pas de passer un message subtil. On le dit simplement. On parle tout le temps. On rit beaucoup. On aime être dans la présence de l’autre. 

Je veux clarifier qu’on est encore imparfaits. Surtout moi. Oui, on fait toutes ces choses, mais il nous arrive de pas toujours les faire. Notre fréquentation et même notre première année de mariage ont été difficiles, mais là on a appris à se respecter, à s’aimer inconditionnellement, à être intentionnels et à être flexibles. Maintenant, c’est de plus en plus naturel. But also loving David is easy. He makes it easy to be with. 

En résumé, faites de Dieu votre fondation personnelle et de votre couple. Mettez en pratique les valeurs qu’il faut pour avoir une bonne relation. Soyez intentionnels dans tout. Soyez des meilleurs amis ! 

Et voilà que je conclus ce Q&A . En espérant que vous en ressortirez édifiés. 

Avec beaucoup d’amour, 

Vero xo 

As tu des commentaires en lien avec ce post?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s